Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

SOIREE SONY LABOU TANSI AU NEW MORNING DIMANCHE 22 NOVEMBRE 2015 à partir de 19 h.

Publié le Mercredi 18 Novembre 2015

SOIREE SONY LABOU TANSI AU NEW MORNING DIMANCHE 22 NOVEMBRE 2015
à partir de 19h

Chères amies, chers amis,Les attentats meurtriers du 13 novembre nous ont obligés à annuler la soirée en l’honneur de Sony Labou Tansi qui devait avoir lieu ce soir, dimanche 15 novembre 2015.

Le deuil national, l’état d’urgence et la sécurité des personnes faisaient de cette annulation un devoir.

Mais, en raison même de ces événements et de l'esprit de résistance qu'ils doivent inspirer,  il était exclu que nous renoncions à organiser cette grande rencontre festive autour de l'œuvre libre et libératrice de Sony.

Après concertation avec Catherine Farhi, directrice du New Morning et avec les artistes qui devaient se produire, nous avons décidé de reprogrammer la soirée dès la semaine prochaine en vous donnant rendez-vous au New le dimanche 22 novembre 2015 à 19h. Tous les artistes et musiciens prévus seront présents.

Si vous souhaitez participer à cette soirée comme personnalité invitée, il vous suffit de me faire connaître votre accord par un simple courriel de réponse à ce message (pm.debiasi@wanadoo.frindiquant éventuellement les références (nom, prénom, adresse mail) de la personne qui vous accompagnera. Vous serez alors inscrit(e) sur la liste des entrées gratuites et prioritaires.
Important : Si cette nouvelle date ne vous permet pas de participer à la soirée ou si vous ne le souhaitez plus, je vous serais reconnaissant de le préciser également par retour de courriel car nous devons établir une liste aussi précise que possible pour contrôler les entrées.
Pierre-Marc de Biasi, Nicolas Martin-Granel, Julie Peghini et Claire Riffard

***

INVITATION

SOIREE SONY LABOU TANSI

DIMANCHE 22 NOVEMBRE 2015
à partir de 19 h.7 & 9, Rue des Petites Écuries 75010 ParisMétro : Château d’Eau (ligne 4) Bus : Château d’Eau (lignes 38, 39, 47, N13, N14)
Première partieImpromptus musicaux autour de poèmes choisis de Sony Labou Tansi en complicité avec les comédiennes et comédiens Laëtitia Ajanohun, Marie-Charlotte Biais, Clara Chabalier, Jean-Paul Delore, Mathieu Montanier, Dieudonné Niangouna et le chanteur Nzongo Soul.
Deuxième partieQuartet afro jazz : Médéric Collignon, Philippe Gleizes, Pierre Lambla
Troisième partieJazz bal métropolafricain avec tous les musiciens
Performance images« SLT 1000 images » Pierre-Marc de Biasi

***En attendant de nous retrouver, voici un texte de Sony Labou Tansi (1989) dont plusieurs points résonnent pour nous aujourd'hui avec une étrange actualité :

"En ce siècle foiré comment ferait-on pour dire autrement qu'avec une bouche tordue - il n'est de bouche de poète que tordue – Le temps est venu de nous parler ouvertement ; c'est la condition absolue pour créer sur cette terre des cultures de l'homme, qui ensemble seront la culture de la survie de notre espèce  - si l'Europe ne prend pas la responsabilité de décoloniser, elles se verra obligée de recoloniser - alors ce sera la chute de la raison devant la médiocrité - la défaite de la conscience devant la ité, la chute même de toutes les valeurs humaines que nous avons mis des millénaires à créer.Si les nantis continuent à entretenir les conditions d'invivabilité dans les pays de la périphérie, s'ils continuent à y cultiver l'insécurité, la trouille, la mort et l'intolérance, s'ils continuent à financer les horreurs et la ité des partis uniques, un déluge de sauterelles humaines s'abattra sur leurs pays - cette vérité tord la bouche - elle est hélas la mesure exacte de notre siècle. L'Europe doit pour sa survie comprendre qu'une Afrique sacrifiée entraînera sa propre déconfiture économique, sociale, culturelle et humaine -Nous sommes mis au défi de créer cette culture de l'humain qui nous a déjà si cher coûté - elle sera basée sur la conscience, la raison, la solidarité, la justice et la spiritualité - elle devient la condition de notre survie - Face au silence, à la médiocrité et à la brutalité nous devons mettre sur pied quelque chose de suffisamment grand pour que les damnés l'échangent contre leur terrible mémoire de vaincus - quelque chose qui en même temps blanchisse les nantis de leur triste illusion de vainqueurs
Car dans la guerre qui aujourd'hui oppose l'esprit, la raison et l’intelligence à la médiocratie, il n'y aura pas d'autre vainqueur que le cosmocide."

Sony Labou Tansi, "Avertissement" à la pièce de théâtre "Qui a mangé Madame d'Avoine Bergotha?", 1989, réédité dans "Encre, sueur, salive et sang".

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir
Adresse
75010 Paris