Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Sassou gagne toujours : le Club de Paris obtient la suspension de la dette du Congo

Publié le Mercredi 10 Juin 2020
Sassou gagne toujours : le Club de Paris obtient la suspension de la dette du Congo

La République du Congo, l'Ethiopie, le Tchad et le Pakistan ont obtenu un moratoire sur le service de leur dette, a indiqué le Club de Paris. Ces pays bénéficient ainsi d’une suspension de leurs créances jusqu’au 31 décembre 2020.

Cela porte à 12 le nombre des pays ayant signé un protocole d'accord sur la dette depuis la mi-avril, a précisé dans quatre communiqués distincts les représentants des pays créanciers du Club de Paris. Le montant total des échéances ainsi différées cette année pour ces douze pays atteint environ 1,1 milliard de dollars; auquel s'ajoute le report d'arriérés préexistants. A ce jour, depuis la décision à la mi-avril du G20 de suspendre le service de la dette des pays les plus pauvres pour les aider à faire face à la crise du coronavirus, 30 pays éligibles ont officiellement demandé au Club de Paris à bénéficier d'un moratoire, indiquent les communiqués.

Le 19 mai, le premier pays a bénéficier d'un moratoire dans ce cadre avait été le Mali, suivi par le Népal, Grenade et la Dominique. A la mi-avril, les 22 créanciers du Club de Paris et les créanciers émergents, parmi lesquels des pays comme la Chine, l'Inde, l'Arabie saoudite, la Turquie ou l'Afrique du Sud, s'étaient mis d'accord pour suspendre des paiements sur le service de la dette au profit des pays les plus pauvres.

Le Club de Paris, fondé en 1956, est un "groupe informel" de pays dits "industrialisés", parmi lesquels la France, les États-Unis, l'Allemagne, le Japon ou encore la Suisse. Cette institution multilatérale a pour objectif de permettre "aux créanciers de recouvrer leurs créances en arriérés et de trouver une solution efficace et rapide aux crises de la dette souveraine".

Avec AFP/VOA

 

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir