Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Salon du Livre de Paris 2019 : c'est parti !

Publié le Vendredi 15 Mars 2019
Salon du Livre de Paris 2019 : c'est parti !

Édouard Philippe, Premier ministre français, accompagné de son ministre de la culture, Franck Riester, a inauguré la 39ème édition Livre Paris qui met l’Europe en valeur et voit le retour du Congo avec l’Espace Po na Ekolo

Jeudi 14 mars, au Hall 1 du Parc des expositions de Versailles, juste après la cérémonie d’inauguration terminée à 18h, Édouard Philippe est allé à la rencontre des éditeurs, auteurs et lecteurs venus à la célébration du livre.

Le circuit fléché imposé au Premier ministre ne l’a pas mené vers l’Espace Po na Ekolo situé au Stand E122. Pour d’autres personnalités, venir au stand du Congo représentait un passage obligé. Ce fut le cas, entre autres, d’Emmanuel Dongala et de Jack Lang de venir à la rencontre d’auteurs tels que Jean-Aimé Dibakana, Marien Fauney Ngombé, Léo Cady Kakama ou Gabriel Kinsa, et des journalistes Anthony Mouyoungui, Claudia Mankou, Nzoumba Bamfoumou, Fredy Mizelet, Christian Martial Poos, Gilbert Goma et Ntumba Biayi, des visiteurs Mavy Etou, André Fiazole et Rudy Malonga, qui ont pris d’assaut la vitrine de circonstance de la « Terre de culture ».

L’écrivain Emmanuel Dongala, heureux de trouver cet îlot culturel du Congo, s’est attardé longuement, posant pour les photographes et répondant aux questions de journalistes. « Notre littérature africaine a dépassé l’aspect du tropisme... » a expliqué l’auteur congolais, respectueux de ceux qui publient des romans tous les deux ans alors que lui n’écrit que quand il a quelque chose à dire, « car chaque livre doit être différent en respect du lecteur que je considère plus intelligent que l’auteur».

Lors du passage de Jack Lang, la bousculade des journalistes et photographes a de nouveau animée l’Espace Po na Ekolo. « La littérature africaine, sans émettre les chiffres, exerce aujourd’hui un attrait en France. Il est également admis que l’Afrique demeure un continent de créativité dans la musique, le cinéma, la peinture avec des habitants extraordinaires. Avoir ses représentants à Livre de Paris est formidable  ».

Des représentants qui eux ont continué la célébration des retrouvailles par un vernissage comme dans le bon temps du Stand Livres et Auteurs du Bassin du Congo initié par l'équipe de Jean-Paul Pigasse.

 Marie Alfred Ngoma - Adiac

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir