Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Salon du livre de Genève : une réussite pour la 32e édition

Publié le Lundi 30 Avril 2018
Salon du livre de Genève : une réussite pour la 32e édition

La manifestation a fermé ses portes le 29 avril, après cinq jours d’échanges et de rencontres entre quelque mille auteurs suisses et internationaux. La première tendance annonce un bilan de fréquentation de quatre-vingt-sept mille visiteurs.

La 32e édition du Salon du livre de Genève, ouvert sur le monde avec des visiteurs venus de tous les horizons, a été une belle réussite, à en croire les organisateurs. Les auteurs annoncés ont tous assuré leur présence. De Ken Bugul, Théo Ananissoh, Paulin Assem, Aminata Sow Fall, Florent Couao-Zotti, Adèle Caby-Livannah, Sami Tchak, Shulem Deen et Helene Cooper, les stars Marc Levy, Agnès Martin-Lugand, Douglas Kennedy, Frédéric Beigbeder ou Claudie Gallay ont réuni leurs fans. Pour Joël Dicker, une impressionnante foule a longuement patienté pour le rencontrer, dimanche après-midi. Du côté de l’Afrique, les premières Assises du livre en Afrique ont été tenues. Notre compatriote Wilfried N’Sondé a reçu le Prix Kourouma.

Durant trois jours, en marge du salon, les quatrièmes Assises de l’édition ont réuni les professionnels du monde du livre suisses et internationaux autour d’échanges, de tables rondes, de face-à-face et d’ateliers. Dès la première journée, le 25 avril, en présence de la présidente du Salon, Isabelle Falconnier, du ministre de la Culture et de la Francophonie de la Côte d’Ivoire, Maurice Kouakou Bandaman, de la fondatrice du Pavillon Lettres d’Afrique, Aminata Diop Johnson, et de la présidente de l’Alliance des éditeurs de l’Afrique centrale, Sylvie Tsame, les Assises du livre en Afrique ont échangé autour du thème « L’édition en Afrique en 2018 : évolutions, défis et perspectives ».

Le lendemain, elles ont traité la thématique « Naître, durer et grandir dans les univers du livre - Concentration, mutualisation des ressources et partage des savoirs ». Le 27 avril, trois grandes rencontres ont rythmé la journée : une rencontre inédite entre libraires de France et éditeurs suisses romands, une session avec les professionnels du livre et de l’édition en Afrique et un rendez-vous entre des traducteurs germanophones de Suisse ainsi que d’Allemagne et des éditeurs québécois.

Le Prix du public du Salon du livre de Genève a été remis à Gaëlle Josse pour son roman Une longue impatience (Noir sur Blanc) et le Prix Ahmadou-Kourouma à Wilfried N’Sondé pour Un océan, deux mers, trois continents (Actes Sud).

Des littératures d’ici et d’ailleurs, des rencontres multiculturelles avec de nombreux échanges en langue anglaise, des générations se mêlant sur les scènes réunies par une même belle curiosité, des visiteurs solos, des familles, des groupes d’amis ou de scolaires séduits par près de trois mille animations et activités : le Salon du livre a su rassembler, une fois de plus, un public de passionnés autour des livres, de l’art et de la culture dans un esprit convivial.

Dans le chapitre « avancées sociales », à partir de cette édition, toutes les prestations des auteurs invités sur une des scènes du Salon du livre portées par la Fondation pour l’Ecrit seront rémunérées. Les frais de déplacement, d’hébergement et de repas étaient d’ores et déjà pris en charge. Avec ce pas supplémentaire, les organisateurs reconnaissent que le temps passé par les auteurs, dans le cadre du salon, pour des tables rondes ou lors de débats, est un investissement en temps et non une démarche promotionnelle, qui se doit d’être rémunérée.

Du côté du Salon africain, avec Pascal Kramer et Boniface Mongo Mboussa aux commandes, c’était la consécration de quinze ans de l’espace. Pour célébrer cet évènement, Couleur Café, première vitrine romande des cultures africaines, a marqué le coup en organisant le dimanche, en fin de journée, un défilé de mode 100% wax et un concert du groupe de musique afro-suisse les SugaZz.

Marie-Alfred Ngoma (Adiac)

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir
Commentaires
Votre commentaire