Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Procès André Okombi Salissa : le miracle tant espéré ne s'est pas produit

Publié le Jeudi 7 Mars 2019
Procès André Okombi Salissa : le miracle tant espéré ne s'est pas produit

Contrairement à Jean-Marie Michel Mokoko qui, lors de son procès, avait opté pour le silence, André Okombi Salissa, lui, a parlé. Beaucoup parlé même. Jusqu'à reconnaître qu'il était "du système"(sic) et que Sassou était son "mentor "(resic). Hélas ! Ces aveux, en dépit de leur sincérité stratégique, n'ont pas suffi à faire fléchir les magistrats politiques et propagandistes du Congo. Poursuivi pour "atteinte à la Sécurité intérieure de l'Etat et détention illégale d'armes de guerre ", l'ancien ministre et candidat à l’élection présidentielle de mars 2016 a écopé de 20 ans de travaux forcés, à l'instar de J3M, dont le procès en appel débute ce vendredi 08 mars. Aux mêmes motifs, mêmes sanctions.

Il fallait donc être naïf à souhait ou faire preuve de cécité assez cétacée pour croire à un éventuel miracle pour André Okombi Salissa. D'ailleurs, Jean Baptiste Bouboutou-Bemba, l'ancien directeur de campagne et porte-parole d’André Okombi Salissa, ne s'est pas trompé ce jeudi matin au micro de la BBC : "La condamnation d’Okombi Salissa au Congo est ‘’un verdict politique préétabli.’’

Quant à Charles Zacharie Bowao, il a déploré sur son compte twitter l'image que dégagent les procès politiques en cours en Congo : "Prisonniers politiques, procès en cours : "images désastreuses pour notre pays. Nous ne relancerons pas le #CONGO de cette façon. Il faut sortir de cette impasse pour gérer les urgences : Emplois, Santé, Education, Infrastructures."

A y regarder de plus près, l'explication de cette sentence est irrationnelle. Comme le souligne sous couvert d'anonymat un membre éminent de la secte PCT, Sassou ne tolère pas d'être défié par un homme ou une femme originaire de la partie septentrionale du Congo. Dans l'esprit de l'homme d'Oyo, lui seul détient la vérité et demeure le leader incontesté de cette partie-là. Lui vivant, il ne peut naître de Brutus, non. La moindre velléité sera durement réprimée. Sans détour.

Entrecongolais.com

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir