Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Musique : Zao en concert en région parisienne

Publié le Mercredi 9 Septembre 2020
Musique : Zao en concert en région parisienne

L’artiste-musicien Zao, de son vrai nom Zoba Casimir, se produira en France à partir du 5 mars 2021.

[Affiche du concert de Zao en France en 2021] Cinq ans déjà que les mélomanes français attendaient impatiemment de revoir l’auteur des tubes Ancien combattant, Moustique et Soulard sur scène ! Le 5 mars 2021, ce devrait être chose faite, dans le respect des mesures sanitaires ou pas, dans la grande salle (1500 places) de La Mérise, à Trappes, en banlieue parisienne. Une belle occasion de repartir vers des lendemains porteurs de joie où, par le biais de la culture, le public aura plaisir à se retrouver après la dureté des épreuves traversées.

Le Molière congolais de la chanson, tant il révèle et dénonce par l’humour les maux de la société, pourrait ensuite enchaîner sur New York et Washington DC.

Son concert dans le département des Yvelines a été préparé de longue date par Bedel Baouna, journaliste-critique et agent littéraire, écrivain. « Sans la Covid-19, le concert de Zao aurait eu lieu cette année. Qu’à cela ne tienne ! C’est un mal pour un bien, puisque l’événement sera couplé à la publication de notre livre d’entretiens, qui sera dédicacé au Salon du Livre dans la même période », explique l’auteur du roman Brazzaville, ma mère et de la pièce de théâtre La vie des hommes.

Le concert de Zao s’inscrit dans le cadre d’une série de six événements que Bedel Baouna présentera en France. « Cette série a pour philosophie de mettre en exergue les artistes congolais dont le message porte à l’universel. Je suis friand des œuvres qui sortent du cadre congolo-congolais, aussi vais-je produire trois concerts et trois pièces de théâtre dans des salles de plus de 1500 places. S’en suivra un film-documentaire sur l’art congolais et son apport à l’universel », raconte Bedel Baouna.

Qui mieux que Zao pouvait donner le top départ de cette série d’événements culturels en Europe et aux USA ? Il est le porte-étendard de la musique congolaise à l’étranger. Stromaé, dans une interview aux Dépêches de Brazzaville, avait reconnu que Zao avait été son inspirateur : « C’est lui qui m’a inspiré. Il a écrit de façon formidable bien des années avant moi. Je lui dois tout. Sans lui, mes chansons n’auraient pas vu le jour. »

Antimilitariste, figure iconoclaste de la chanson africaine, chanteur à la voix puissante, Zao est métaphoriquement « l’aiguille », pour reprendre le titre de son album sorti en 2006. « Donnez-moi une aiguille, avec beaucoup de fil, je vais recoudre cet habit déchiré par la haine et l’ignorance. Je dis qu’il ne faut pas coudre une bouche qui sent mauvais, une bouche édentée. Je veux dire qu’il ne faut pas cacher les choses essentielles, mais plutôt voir le fond du problème. Un proverbe congolais dit : « La bouche du vieux sent toujours mauvais, mais elle dit toujours de bonnes choses » : ces paroles sont reprises dans sa chanson "L'aiguille".

Pour tout dire, l’humour est sa marque de fabrique.

Billetterie ouverte à la FNAC

https://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/ticket-evenement/variete-...

Marie Alfred Ngoma pour Adiac

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir