Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Mort de George Floyd : Hamilton, le champion de F1, «submergé de rage» face à l'injustice raciale

Publié le Mercredi 3 Juin 2020
Mort de George Floyd : Hamilton, le champion de F1, «submergé de rage» face à l'injustice raciale

Six fois champion du monde de course automobile de Formule 1, Lewis Hamilton, a déclaré mardi qu'il se sentait "complètement submergé par la rage" alors qu'il exhortait les gens à dénoncer le racisme et à défendre la justice.

Le Britannique avait critiqué son sport dimanche pour son silence sur le meurtre de George Floyd, un homme noir non armé décédé à Minneapolis après qu'un officier de police américain blanc se soit agenouillé sur le cou. Derek Chauvin, l'officier qui a posé son genou sur le cou de Floyd, a été accusé de meurtre au troisième degré et d'homicide involontaire coupable au deuxième degré. Trois autres officiers impliqués n'ont pas été inculpés.

La mort a déclenché une vague d'indignation et de violentes manifestations aux États-Unis. "La semaine dernière a été si sombre que je n'ai pas réussi à garder mes émotions", a déclaré le premier champion noir de Formule 1 dans son dernier article sur les réseaux sociaux à des millions de followers. "J'ai ressenti tellement de colère, de tristesse et d'incrédulité dans ce que mes yeux ont vu", a ajouté le pilote Mercedes. «Je suis complètement submergé de rage à la vue d'un mépris aussi flagrant pour la vie de notre peuple. L'injustice à laquelle nous voyons nos frères et sœurs à travers le monde maintes et maintes fois est dégoûtante et DOIT cesser. »

Hamilton, qui a des maisons aux États-Unis, a obtenu le soutien de plusieurs autres pilotes de F1 et de son équipe après ses commentaires dimanche. La Formule 1 a également rompu son silence avec une déclaration sur Twitter : «Nous sommes à vos côtés et à tous dans la lutte contre le racisme. C'est un mal dont aucun sport ou société n'est vraiment à l'abri », a-t-il déclaré. «Et ce n'est qu'ensemble que nous pourrons nous y opposer et l'éradiquer. Ensemble, nous sommes plus forts. »

Hamilton, 35 ans, a cité l'acteur hollywoodien Will Smith qui a déclaré que le racisme n'empirait pas mais qu'il était filmé. «Ceux d'entre nous qui sont noirs, bruns ou entre les deux le voient tous les jours et ne devraient pas avoir le sentiment que nous sommes nés coupables, n'appartiennent pas ou ne craignent pas pour notre vie en fonction de la couleur de notre peau», a déclaré Hamilton. .«Malheureusement, l'Amérique n'est pas le seul endroit où le racisme vit et nous continuons à échouer en tant qu'humains quand nous ne pouvons pas défendre ce qui est juste. Veuillez ne pas vous asseoir en silence, quelle que soit la couleur de votre peau. Black Lives Matter. "

Avec Reuters

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir