Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Le FMI refuse (définitivement) de venir en aide au Congo-Brazzaville

Publié le Mardi 27 Avril 2021
Le FMI refuse (définitivement) de venir en aide au Congo-Brazzaville

A peine réélu que déjà les difficultés se pointent pour Sassou. Le FMI (Fonds Monétaire International), par la voix de sa Directrice Générale Kristalina Georgieva vient de lui infliger un cinglant revers. Pas de financement d’urgence demandé en avril 2020, pas de deuxième versement non plus au titre de la FEC. « Les services du FMI n’ont malheureusement pas été en mesure de recommander l’approbation d’une assistance financière, ni d’un financement d’urgence, ni de l’achèvement de la première revue de l’accord de la FEC (qui aurait pu prévoir une augmentation de l’accès aux ressources pour circonstances exceptionnelles) avant son expiration, car la dette reste insoutenable », explique Kristalina Georgieva, dans sa lettre du 15 avril dernier, destinée à Sassou.

Pour rappel, en avril 2020, le Congo avait introduit une demande d’aide de 300 millions de dollars auprès du FMI, pour faire face aux ravages de la pandémie à coronavirus. Le FMI avait alors exigé que Brazzaville lui fournisse des « garanties » sur « le détail de ses opérations financières au premier trimestre, ainsi que celui des mesures de soutien aux entreprises en cette période de pandémie ». En vain.  

Au pied du mur, que peut faire l’autocrate de Brazzaville ? « De deux choses l’une : soit il rapatrie les 14.000 milliards des générations futures, soit il fout le camp avec sa clique », ironise un membre de la majorité présidentielle.  

Entrecongolais.com

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir