Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Le chercheur Victor Bissengué présente "Le legs des Pygmées du berceau nilotique à l'Egypte" ( L'Harmattan)

Publié le Vendredi 8 Juin 2018
Le chercheur Victor Bissengué présente "Le legs des Pygmées du berceau nilotique à l'Egypte" ( L'Harmattan)

Le chercheur d'origine centrafricaine Victor Bissengué dédicace son dernier livre, Le legs des Pygmées du berceau nilotique à l’Egypte (L’Harmattan, Paris, 2018) le mercredi 27 juin 2018, à 19 H à l’Espace l’Harmattan.

Les Pygmées, maîtres du temps du « Pays des Arbres », ont contribué à la connaissance, au développement et aux civilisations, à travers leurs savoirs et savoir-faire, ainsi que par les échanges qu’ils ont pu établir. Qu’il s’agisse de la musique, de la chorégraphie sacrée, de la danse astrale, de la pharmacopée, de la botanique, de la zoologie, de la cosmogonie ou encore de Le legs des Pygmées  du berceau nilotique à l’Égypte l’écologie, ils sont présents depuis la nuit des temps.

Ainsi, Bès, divinité égyptienne apparentée aux Pygmées, fait l’objet d’un culte de la fécondité. Il est associé à la déesse Hathor et à d’autres divinités comme Horus, Taouret, Isis, Thot. Il est le protecteur contre le mal et veille sur les femmes en couches. C’est aussi le protecteur des nouveau-nés, des jeunes dieux comme Harpocrate. Divinité populaire, apotropaïque, Bès symbolise la joie, les arts. Il a traversé toute l’époque pharaonique.

Du berceau nilotique à l’Égypte ancienne, jusqu’au bassin méditerranéen, au Proche-Orient et dans le reste du Monde, étant donné l’importance du legs séculaire dont sont dépositaires les Pygmées, le devoir d’inventaire s’impose pour une meilleure production de la connaissance et du savoir, et permettre la réconciliation des civilisations africaines avec l’histoire universelle.

Infos pratiques

Le mercredi 27 juin 2018, 19 H

A l’Espace l’Harmattan

24 rue des Ecoles 75005 Paris

Métro : Maubert-Mutualité (ligne 10). Un pot d’amitié suivra.

 

 

 

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir
Commentaires
Votre commentaire