Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Désordre à l'UMP : Digne Elvis Okombi Tsalissan reprend la main (?)

Publié le Mercredi 15 Mai 2019
Désordre à l'UMP : Digne Elvis Okombi Tsalissan reprend la main (?)

Le président de l’Union pour un mouvement populaire (UMP), Digne Elvis Tsalissan Okombi, vient d’exclure respectivement son premier et deuxième vice-présidents en les remplaçant par deux autres cadres du parti.

L’on assiste au jeu de ping-pong à l’UMP. En effet, après avoir annoncé la radiation de Digne Elvis Tsalissan Okombi, c’est le tour du président-fondateur du parti de révoquer Jean Valère Mbani et André Michel Ikongo-Otere. Le député de Ngo, dans le département des Plateaux, fonde ses deux décisions sur l'article 11 du règlement intérieur qui stipule : « Le président nomme les vice-présidents et leur assigne des missions », ainsi que sur l’article 34 des statuts de l’UMP qui évoque des actes subversifs et pour avoir engagé le parti sans au préalable reçu mandat.

« Les intéressés sont mis à la disposition de la commission de contrôle et d’évaluation. Il leur est strictement interdit d’organiser et de mener des actions au nom de l’UMP sous peine de poursuite judiciaire », précisent les décisions de révocation.

Pour pallier  ces vides, le président de l’UMP a nommé Bertrand Bébert Etou-Elion, premier vice-président. Le président de la fédération UMP-Brazzaville remplace à ce poste le député de Yaya, Jean Valère Mbani. Suppléant de Digne Elvis Tsalissan Okombi à l’Assemblée nationale, Charles Timothée Ombo Lebarras a pris la deuxième vice-présidence qu’occupait jusque-là André Michel Ikongo-Otere. Augustin Monaphy a, quant à lui, été désigné quatrième vice-président du parti.

Parfait Wilfried Douniama - Adiac

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir