Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

COVID-19 : le Dr Thierry-Paul Ifoundza fustige la légèreté des autorités congolaises

Publié le Vendredi 20 Mars 2020
COVID-19 : le Dr Thierry-Paul Ifoundza fustige la légèreté des autorités congolaises

Président de l’ACB-J3M (Association Actions pour le Congo-Brazzaville avec Jean Marie Michel MOKOKO-France) et médecin exerçant en France, Thierry-Paul Ifoundza suit de très près la manière dont les autorités congolaises gèrent la crise du Coronavirus qui secoue actuellement le monde entier. Pour lui, le gouvernement congolais fait preuve de légèreté en ne secourant pas les étudiants congolais de Chine.

Partis en Chine pour des formations diverses, les étudiants congolais sont aujourd'hui abandonnés à leur propre sort face à l'épidémie du coronavirus. Ils sont nombreux les étudiants congolais, plus d'une centaine, vivant dans la zone de Wuhan d'où s'est déclaré le foyer initial de l'épidémie. Pour leur venir en aide, le gouvernement congolais a débloqué une enveloppe d'un montant de deux cent millions de francs CFA (environ 304000 euros), annoncée par le premier ministre Clément Mouamba tambour battant. Mais cette aide n'est toujours pas parvenue à ces étudiants en zone à risque.

Pour l'ACB-J3M, il s’agit d’un abandon de ses concitoyens. « C’est la preuve de l’indifférence! De l'incompétence ! Non seulement à gouverner le pays mais aussi à gérer les situations d'urgences », est-il écrit dans un Communiqué publié ce 05 mars. Et l’association, par la voix de son président, de rappeler « l'incapacité du pouvoir de Denis Sassou-Nguesso à gérer déjà les conséquences de l'explosion d'un dépôt d'armes le 4 mars 2012, survenue au cœur d'un quartier résidentiel de Brazzaville ; une incapacité à gérer les conséquences de l'épidémie du virus EBOLA septentrionale du Congo il y a quelques années, en dépit des fonds colossaux débloqués lors de ces tristes événements ».

Alors que la plupart des pays du monde ont pris des mesures d'aide concrète à l'égard de leurs compatriotes basés en Chine, le Congo brille par des promesses non tenues ! Une situation, d'autant plus incompréhensible pour l’ACB-J3M, que les étudiants congolais souffrent déjà du non-versement de leurs bourses depuis des années. « Par manque de ressources financières, le système immunitaire de ces étudiants est sous tension. Ils sont donc exposés à développer les complications de la maladie, tel le syndrome de détresse respiratoire aigu s'ils venaient à attraper ce virus », explique le docteur Thierry-Paul Ifoundza.

C’est pourquoi il appelle, au nom de l'ACB-J3M, « les autorités congolaises à se ressaisir et à assumer leur responsabilité afin de protéger nos compatriotes ».

Entrecongolais.com

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir