Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara candidat (?), après le décès du Premier ministre

Publié le Vendredi 10 Juillet 2020
Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara candidat (?), après le décès du Premier ministre

Le parti au pouvoir en Côte d'Ivoire pourrait demander au président Alassane Ouattara de repenser sa décision de ne pas briguer un troisième mandat, après la mort subite de son successeur, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, a déclaré jeudi un responsable du parti.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé en mars qu'il ne se présenterait pas aux élections en octobre, après 10 ans au pouvoir, et a désigné Gon Coulibaly, son allié politique le plus proche, comme candidat du parti RHDP. La mort de Gon Coulibaly mercredi, moins d'une semaine après son retour en Côte d'Ivoire d'un congé médical prolongé en France pour des problèmes cardiaques, a laissé le RHDP se démener pour choisir un candidat de remplacement. Le secrétaire exécutif du RHDP, Adama Bictogo, a déclaré aux journalistes que le parti pouvait demander à Ouattara de revenir sur sa décision de ne pas se présenter. "Il est clair que nous devons revoir l'analyse qu'il a faite à l'époque", a déclaré Bictogo. "Le contexte est nouveau", a-t-il déclaré, ajoutant que toutes les options étaient sur la table.

Plus tôt, deux sources ont déclaré que les dirigeants du RHDP s'étaient mis d'accord mercredi lors d'une réunion à huis clos pour faire pression sur Ouattara pour qu'il se présente à nouveau. L'élection devrait être la plus disputée depuis 2010, lorsque la victoire de Ouattara sur le président sortant Laurent Gbagbo a déclenché une brève guerre civile au cours de laquelle 3 000 personnes sont mortes.

Ouattara a précédemment déclaré qu'il préférerait céder le pouvoir à une nouvelle génération, bien qu'il affirme également qu'il a le droit de se présenter à nouveau en vertu d'une nouvelle constitution adoptée en 2016. L'opposition conteste qu'il puisse se présenter à nouveau et une décision pour lui de se tenir risque d'unir ses adversaires contre lui. Bictogo a déclaré que le parti allait annoncer son nouveau candidat une semaine après les funérailles de Gon Coulibaly mardi prochain. La date limite pour soumettre le nom du candidat est le 1er septembre.

«Il a toujours été un choix unanime au sein de son propre camp. Mais (courir à nouveau) serait extrêmement dangereux, en particulier face à l'opposition, qui trouverait un ennemi commun », a déclaré Rinaldo Depagne, directeur du projet Afrique de l'Ouest d'International Crisis Group.

Avec Reuters

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir