Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Congo-B : selon les conclusions de l’autopsie, Merveille Bazonzila est morte d’asphyxie

Publié le Jeudi 8 Octobre 2020
Congo-B : selon les conclusions de l’autopsie, Merveille Bazonzila est morte d’asphyxie

L’affaire a fait grand-bruit au Congo et sur les réseaux sociaux. Interpellée pour non-port de masque, détenue dans un poste de Gendarmerie, puis bastonnée, Merveille Bazonzila est décédée quelques heures plus tard à l’âge de 27 ans.

Une autopsie a été pratiquée sur le corps de la victime, dont on sait désormais qu’elle souffrait d’épilepsie depuis son enfance. La conclusion parle d’une « mort d’asphyxie due à un état convulsif », selon Bonaventure Nkaya, le médecin qui a pratiqué l'autopsie sur le corps de la victime. Au niveau de la tête, le rapport note « des épistaxis et une morsure de la langue » et, au niveau pelvien, « un relâchement du sphincter vésical avec présence de l’urine au sous-vêtement ». En revanche, elle n’était pas enceinte, contrairement à ce qui a été dit ici et là. Pas plus qu'elle n'était sourde-muette. Les épistaxis prouvent que Merveille Bazonzila a été victime d’une chute ayant provoqué un traumatisme au niveau de la tête.

Le rapport, transmis au procureur de la République qui avait déjà ouvert une enquête, est paru le 05 octobre, un jour avant l’inhumation de la victime.

Entrecongolais.com

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir