Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Congo-B : sans matériel informatique viable, la Cour Constitutionnelle se réjouit du don de la Chine

Publié le Jeudi 2 Juillet 2020
Congo-B : sans matériel informatique viable, la Cour Constitutionnelle se réjouit du don de la Chine

Il est de notoriété publique que sans les dons, le Congo n’existerait plus. Aussi la Chine, par le biais de son ambassadeur Ma Fulin, se démène pour cadeauter ici et les misérables institutions congolaises. Le mercredi 1 juillet, il remettait Antoinette Sassou-Nguesso environ un million de masques médicaux et six mille sept cent-vingt thermomètres infrarouges, dans le cadre du « partenariat stratégique sino-congolais ». Ce don répondait aussi à l’appel de la première dame du Congo à son homologue chinoise, Peng Lyuan.

Ce jeudi 02 juillet, c’est au tour de la Cour Constitutionnelle de recevoir ses dons de la Chine. Du matériel informatique dernier-cri, des masques pour lutter contre la pandémie de la Covid-19. « Nous venons d’être honorés par l’ambassadeur de Chine au Congo, qui vient de nous offrir des ordinateurs et imprimantes. Nous sommes ravis d’autant plus que notre propre matériel étant devenu vétuste, celui-là nous permettra de bien travailler. En même temps, il nous a remis du matériel de lutte contre la Covid-19, pour nous permettre de renforcer la prévention contre cette pandémie au sein de l’institution », se pâme le président de la Cour constitutionnelle, Auguste Iloki, dans les colonnes de l’agence Adiac. 

Une institution censée assurer la primauté effective de la Constitution qui est, selon la théorie de hiérarchie des normes, la norme suprême, sans matériel informatique fiable ! C’est dire à quel point que rien ne marche au Congo. Soni eza té ?

Entrecongolais.com

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir