Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Congo-B-Présidentielle 2021 : l'avocat de Jean-Jacques Serge Yhombi-Opango dit « s’incliner » devant la décision de la Cour constitutionnelle

Publié le Jeudi 8 Avril 2021
Congo-B-Présidentielle 2021 : l'avocat de Jean-Jacques Serge Yhombi-Opango dit « s’incliner » devant la décision de la Cour constitutionnelle

L'avocat de Jean-Jacques Serge Yhombi-Opango, Maître Jean Philippe Essau, a dit "s’incliner" devant la validation par la Cour constitutionnelle des résultats de l'élection présidentielle.

Il n'était pas candidat à la dernière présidentielle, mais il avait ralié la candidature de Guy-Brice Parfait Kolelas, décédé en France le jour de l'élection. Devant l'imbroglio généré par ce cas de force majeure, Jean-Jacques Serge Yhombi-Opango avait introduit devant la Cour constitutionnelle un recours en annulation et sur le report du premier tour de l’élection du président de la République des 17 et 21 mars.

Le recours a été rejeté pour n'avoir pas été déposé avant le 21 mars, date du premier tour de l'élection présidentielle. « Je suis un peu déçu dans la mesure où la demande que nous avons formulée, celle du report de l’élection et de l’annulation des résultats prononcés par le ministre de l’Intérieur, a été rejetée. Bon, la Cour a motivé sa décision même si nous ne partageons pas son avis, mais nous nous inclinons », a regretté Maître Jean Philippe Essau qui représentait les intérêts de Jean-Jacques Serge Yhombi-Opango.. 

Entrecongolais.com

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir