Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Congo-B : les vendeurs ambulants de médicaments vandalisent la pharmacie Tahiti de Bacongo

Publié le Lundi 30 Août 2021
Congo-B : les vendeurs ambulants de médicaments vandalisent la pharmacie Tahiti de Bacongo

Dans la matinée du 30 août, l’opération de lutte contre les produits Shalina, médicaments vendus dans les rues, suivait son cours. A Bacongo, près du marché Total, les vendeurs ont mal apprécié l’opération.

En représailles, ils s’en sont pris à la pharmacie Tahiti qu’ils ont fini par vandaliser et piller. L’atmosphère surchauffée a poussé certains vendeurs de produits alimentaires de quitter les lieux pour éviter les effets collatéraux.

Pourtant, les vendeurs de médicaments à la sauvette ont cru à tort que l’opération était commanditée par le propriétaire de ladite pharmacie. Toutefois, la lutte contre les produits pharmaceutiques contrefaits et de qualité inférieure relève de la volonté des pouvoirs publics. Ces médicaments posent de sérieux problèmes de santé du fait de mauvaises méthodes de fabrication et de contrôle de qualité, à en croire les sachants en la matière.

Sur le terrain des échauffourées, la police et la gendarmerie ont pu maîtriser la situation. Il reste à savoir si une enquête sera ouverte pour que les coupables se justifient car la perte pour le propriétaire de la pharmacie est énorme.

Avec Rominique Makaya (Adiac)

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir