Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Congo-B : la métisse la plus célèbre du Congo, Belinda Ayessa, devient citoyenne d’honneur de Makélékélé

Publié le Jeudi 22 Décembre 2022
Congo-B : la métisse la plus célèbre du Congo, Belinda Ayessa, devient citoyenne d’honneur de Makélékélé

La directrice du budgétivore Mémorial Savorgnan de Brazza, la métisse (par la peau et non par le sang) la plus célèbre du Congo, Belinda Ayessa, a été faite citoyenne d’honneur de l’arrondissement de Brazzaville, Makélékélé. Qui plus est en présence de son frère, paraît-il député de Makélékélé 3.

Au Congo-Brazzaville, l’honneur n’est forcément pas le mérite... Il suffit de rouler dans une Mercedes noire, d’être directrice d’une connerie, de se coiffer de perruques brésiliennes, d’enfumer les gens, eh hop, on vous acclame. On vous décore. Une imposture à tous les niveaux.

« Non, je n’entends pas mourir sans lutte ni sans gloire, ni sans quelques hauts faits, dont le récit parvienne aux hommes à venir », s’écrie Hector dans L’Iliade. On l’aura compris, l’honneur découle d’une cause noble, d’une lutte. Qu’a fait Belinda Ayessa pour mériter l’honneur des habitants de Makélékélé, qui l'ignorent totalement, si ce n’est cette indéniable capacité à éclaircir sa peau au quotidien, comme par rejet de sa couleur originelle ?  Dans un frénétique charabia de redondances soporifiques, dans un frénétique succédané de métaphores et d’antanaclase, elle a ânonné : « C’est ce jour que vous avez choisi, M. Laurent Edgard Bassoukissa, pour faire de moi citoyenne d’honneur de Makélékélé, premier arrondissement de Brazzaville... Et puisque vous m’aviez remis cette distinction, en votre nom et au nom de toute la population de Makélékélé, vous m’introduisez dans votre maison. J’y entre, donc, avec fierté et humilité, mais encouragée par vos mots, habillés qu’ils sont par la chaleureuse hospitalité qui vous caractérise et qui caractérise toute la population de notre arrondissement. » Et de miauler, amphigourique : « C’est dans cette singulière alliance entre ce qui nous porte et l’audace de le réaliser qu’il nous faut toujours marcher ensemble sur le chemin d’un développement durable. Ces mots que je prononce comme un crédo sont le socle de la conviction qui m’habite jour après jour… Nous voudrions surtout marquer, avec l’optimisme de notre volonté, l’importance d’une vie qui en a inspiré d’autres et qui nous convie à ouvrir des voies de rencontre entre congolais … »

On peut comprendre ses envies violentes de placer des figures de rhétorique (et non de style) et de construction, qu’elle ne maîtrise d’ailleurs pas, surtout les hypozeuxes, mais le compte n’y est pas. «… l’importance d’une vie qui en a inspiré d’autres… » Du n’importe quoi ! Sa vie n’a d’importance qu’à ses propres yeux. Parce que, entendons-nous bien, il faut être mille fois cinglé pour accorder ne serait-ce qu’une once de crédit à  sa parole.  

Entrecongolais.com 

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir