Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Congo-B : la lutte contre la corruption, un coup d’épée dans l’eau

Publié le Dimanche 4 Novembre 2018
Congo-B : la lutte contre la corruption, un coup d’épée dans l’eau

Dans sa volonté ambiguë d’en finir avec la corruption, Denis Sassou Nguesso a fait monter à l’échafaud la Commission nationale de lutte contre la corruption, qu’animait alors Lamyr Nguelé, pour la remplacer par la « Haute autorité de lutte contre la corruption » (HALC). Selon le vuvuzela du pouvoir Thierry Moungala, « l'objectif de cette HALC est de rompre avec les mentalités déviantes et les comportements négatifs du passé, et ce dans le souci de prévenir et réprimer plus efficacement les actes de corruption, de concussion et de fraude ». Vaste programme ! Sauf que celui qui veut mener ce combat est en même temps le corrupteur. Et que dans le rapport publié en février dernier par Transparency International, le Congo occupe la 161ème place sur 180 des pays les plus corrompus au monde. Au Congo de Sassou, la lutte contre la corruption reste un coup d’épée dans l’eau. Explications.

Dans son tout dernier show télévisé, le Général Florent Ntsiba, directeur de cabinet de Dénis Sassou Nguesso, a lancé une torpille contre les magouilles et malversations qui ont lieu au ministère de l’Economie forestière. Pour lui, « l'infraction de dissipation des paiements réguliers ainsi que la volonté des sociétés forestières de s'auto-exonérer des charges financières relatives à leur activité sont clairement établies ». Curieusement, la cupide ministre de l’Economie forestière n’a pas réagi. Contrairement à août dernier, quand le premier ministre (sans réels pouvoirs) Clément Mouamba avait souligné les dysfonctionnements du Service de contrôle des produits forestiers à l'exploitation (SCPFE).
Début août, un autre ministre avait été sur la sellette. Dans un rapport de l’ex-Commission nationale de lutte contre la corruption, Lamyr Nguelé accusait le ministre des Hydrocarbures, Jean-Marc Thystère-Tchicaya, d’avoir orchestré entre 2015 et 2017 des détournements de fonds publics. Piqué au vif, la riposte de l’incriminé n’avait pas tardé : « attaque personnelle » ; non-respect de la « présomption d'innocence » ; tentative de le jeter « en pâture à l’opinion publique », avait rugi Jean-Marc Thystère Tchicaya.
Mais, en dépit des soupçons dont ils sont l’objet, les deux ministres demeurent en poste, tout comme les baleines des détournements de fonds, Jean-Jacques Bouya et Gilbert Ondongo - tous deux impliqués dans des scandales financiers. L’ancien ministre de l’Enseignement Hellot Matson Mampouya a pour sa part proposé de rembourser les sommes détournées durant son passage au gouvernement. En revanche, les lampistes sont en prison, à l’instar des anciens directeurs des Marchés publics et du Centre hospitalier universitaire de Brazzaville. Y aurait-il un poids deux mesures ? A fortiori, les ministres restent intouchables, puisqu'ils agissent avec l'aval de Sassou lui-même - au Congo, quand il s’agit de gros sous, au Congo rien ne se fait sans l'aval de Sassou lui-même ou de son fils.

Sassou, seul coupable

En accouchant d’une nouvelle structure de lutte contre la corruption, Sassou entend répondre à l'une des conditions du Fonds monétaire international (FMI) dans le cadre des réformes préalables à un appui financier. Mais ça n’est pas une preuve suffisante de bonne volonté. Et pour cause : dans cet océan de corruption qu’est le Congo, Sassou est le premier corrupteur assez cétacée et il ne livrera pas les siens à la justice. Son clan continue de piller le Congo, car le territoire leur est propice à cet exercice. Dans l’eau, ils sont chez eux.

Ici et là l’on applaudit la tentative de Sassou. La blogsphère et les réseaux sociaux s’enflamment. Hélas ! Ces îles sonnantes oublient que Sassou et ses vuvuzela s’attaquent à l’effet et non à la cause. Le Congo souffre du cancer généralisé de la corruption et on tente de le soigner par de petites doses de morphine. On en rit. Le Congo, en matière de lutte contre la corruption, a besoin d’une vraie chirurgie, c’est-à-dire d’une révolution. C’est tout le système, et il ne suffira pas de le décapiter, qu’il faille déraciner. Sassou est la cause de cette maladie grave, voire incurable. Il ne peut plus soigner ce grand corps malade, le Congo. Lui demander de lutter contre la corruption, c’est comme demander à un parrain de la mafia de lutter contre ses subordonnées. Est-ce possible ? Non. « Ceux qui luttent contre la corruption devraient être irréprochables eux-mêmes », a dit Vladimir Poutine. Or Sassou est l’incarnation du grand banditisme. Du pillage des deniers publics. Sa cupidité est sans égale.

En fait, tout le boucan qui accompagne la lutte contre la corruption au Congo ne participe que d’une effervescence du vide. Aucune lueur d’espoir tant que le corrupteur Sassou sera libre de faire ce qu’il veut. Quand on veut démolir une maison moisie, vétuste, fissurée, on commence par le toit et non par les murs.

Bedel Baouna

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir
Commentaires

voyant-medium-travaux-occultes.com.

Marabout médium pour le retour affectif de l'être aimé

Tel/whatsapp: +229 99 02 87 52

retour-affection.over-blog.com
Je suis le grand maître marabout de retour affectif rapide et retour affectif entre lesbiennes et pour les femmes stériles
Pour le retour immédiat de l’être aimer. Prenez contact avec moi pour tout votre besoin
Je suis aussi formidable dans le domaine de porte feuille magique et jeux LOTO
Avez-vous un problème de mariage?
Avez-vous des problèmes avec la justice?
Avez-vous des problèmes avec votre patron?
Vous vous sentez menacer par votre entourage?
Vous gaspillez de l'argent sans faire de réalisation?
Vous avez des problèmes pour accoucher?
Vous avez des problèmes pour être enceinte?
Vous vous posez des quese conjoint(e).
Voudriez-vous que la chance vtions sur les fausses couches?
Vous voudriez connaitre votre avenir?
Vous ne satisfassiez pas votrous souri aux jeux et au boulot ?
Votre patron vient de vous renvoyez du boulot ??
Votre copain (e) vient de vous quitter ??
Vous ne vous sentez pas aimez pas les autres ?
Vous cherchez un bon boulot..

J’ai fait 20 ans d’expérience
Réussir la ou les autres ont échouées et 100% de résultats sans fin a tout vos souci

voici mes contacte
Tel/whatsapp: +229 99 02 87 52
tel: +229 99 02 87 52
Email:maitrefade@hotmail.com
https://www.voyant-medium-travaux-occultes.com/

Votre commentaire