Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Congo-B-Justice : l'ancien maire de Brazzaville, Christian Okemba, à la barre le 06 juillet prochain

Publié le Mardi 30 Juin 2020
Congo-B-Justice : l'ancien maire de Brazzaville, Christian Okemba, à la barre le 06 juillet prochain

Le procès de l’ancien maire et président du Conseil municipal et départemental de Brazzaville, M. Christian Roger Okemba, s’ouvre le 6 juillet prochain à Brazzaville, en vue d’établir sa culpabilité ou non et de celle de ses éventuels complices.

L'ancien maire de Brazzaville est accusé d'avoir détourné 1 milliard 250 millions de Fcfa, de prise illégale d’intérêts ou d’avantages. Par ailleurs, il aurait versé, sur le compte d’une structure privée à la banque Sino-congolaise pour l’Afrique, un appui budgétaire du gouvernement destiné à la mairie, rapportait le courrier du ministre de l’intérieur et de la décentralisation, M. Raymond Zéphirin Mboulou, qui avait ordonné le blocage dudit compte en février dernier. « Pour mener des investigations appropriées sur les irrégularités constatées dans la gestion administrative et financière de sa commune, le maire de Brazzaville est suspendu de ses fonctions à compter du 28 février 2020», précisait l’arrêté du ministre de tutelle. Le document soulignait que la situation appelait des investigations des corps de contrôle d’Etat, conformément aux règles de transparence régissant la gestion des finances publiques.

Dans une déclaration rendue publique le 26 février 2020, les élus locaux avaient exigé le départ de M. Okemba, après des soupçons de détournement ayant suscité des tensions au sein du Conseil municipal. Ce faisant, ils avaient signé une pétition pour solliciter un contrôle par les structures habilitées de l’Etat sur la gestion financière de la collectivité locale de Brazzaville pour les années 2018 et 2019.

Un mois plus tard, le présumé avait été incarcéré à la Maison d’arrêt. Le 20 avril 2020, le Conseil des ministres a mis fin aux fonctions de M. Okemba. A l’instar de ce dernier, l’ancien directeur général du budget, M. Nicolas Okandzi, a été limogé. Puis incarcéré à la Maison d’arrêt

Avec ACI

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir