Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Congo-B-Code fiscal : le ministre du Budget, Ludovic Ngatsé, dans un conflit d’intérêts ?

Publié le Mardi 21 Juillet 2020
Congo-B-Code fiscal : le ministre du Budget, Ludovic Ngatsé, dans un conflit d’intérêts ?

Sur le site du ministère des Finances du Congo, son portrait est des plus explicites. Expert-comptable, Ludovic Ngatsé est (ou a été) Administrateur général et associé d’ERNST & YOUNG-Congo, un Cabinet d’Audit ((expertise comptable, conseil en gestion, audit des fusions, des acquisitions et des systèmes d’information…) et de Conseil au Congo - le Cabinet est aussi spécialisé dans le droit douanier, le droit social ou le conseil à la réalisation de transactions (acquisitions de sociétés, implantations au Congo et en RDC).

Depuis mars 2016, l’expert-comptable et par ailleurs enseignant-chercheur permanent à l’Université Marien Ngouabi depuis 2001, a été nommé le lundi 16 mars 2020, par décret présidentiel n°2020-58, Ministre délégué, chargé du Budget, auprès du Ministre des Finances et du Budget Calixte Nganongo. En tant que tel, il a eu à gérer les dons que recevait le Congo, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid-19. En tant que tel, Ludovic Ngatsé a signé récemment une circulaire relative à la « suppression des mesures d’accompagnement des entreprises contre les effets économiques de la Covid-19 »., abrogeant les dispositions de défiscalisation temporaire, de la circulaire n°0247/MFB-CAB du 15 avril 2020, sauf celle sur la défiscalisation des dons faits à l’Etat.

Du droit fiscal justement, il en est question. Le Congo s’apprête, en effet, à rédiger un nouveau Code fiscal. Et qui a eu ce marché ? Le Cabinet… Ernest & Young-Congo. Et qui est l’associé de ce Cabinet ? Le Ministre du Budget... Ludovic Ngatsé. Embrouille, magouilles ? Quoiqu'il en soit, « il y aurait conflit d’intérêts si le ministre n’a pas demandé son omission («Soustraction totale ou partielle d'un impôt direct, du fait volontaire ou involontaire du contribuable, ndlr» auprès de ce Cabinet »,  estime un avocat congolais. Ministre, demeure-t-il administrateur et l’associé du Cabinet Ernest & Young ? Si oui, on comprend qu’il se soit servi en premier. Après tout, charité bien ordonnée commence par soi-même. Vous avez dit  "lutte contre les antivaleurs ?" Mon oeil !

Entrecongolais.com

 

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir