Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Congo-B-Agence nationale de l’aviation civile : les travailleurs réclament huit mois d'arriérés de salaires

Publié le Mercredi 28 Avril 2021
Congo-B-Agence nationale de l’aviation civile : les travailleurs réclament huit mois d'arriérés de salaires

Les agents de l’Agence nationale de l’aviation civile(ANAC) ont entamé, le 28 avril à Brazzaville, des sit-in et concert de casseroles devant la direction générale en vue d’obtenir le paiement de huit mois d’arriérés de salaires et des réformes au sein de leur structure.

La situation de l’autorité de l’aviation civile et de la météorologie inquiète le collectif des travailleurs, qui dit avoir tenté en vain depuis plus d’une année d’interpeller la direction générale sur la crise sociale et le déficit de gestion. Face au refus de l’administration de dialoguer, d’après Dominique Missamou, le président du collectif, les agents n’ont eu d’autre choix que de manifester devant l’agence. « Nous n’avons pas cessé le travail, c’est une manifestation pour attirer l’attention de nos dirigeants et les autorités de tutelle. Nous reprochons aux dirigeants la mauvaise gestion ; les recettes sont mal gérées. Ici à l’ANAC, l’effectif exact des travailleurs n’est pas connu, de même que la masse salariale (…) Le dossier de l’ANAC est connu de tous, sauf qu’il n’y a toujours pas de solutions », a déploré Dominique Missamou.

Le collectif plaide pour le dialogue « constructif » avec les dirigeants sociaux de l’ANAC autour des sujets liés au recensement des agents en vue d’établir le fichier du personnel et la masse salariale, au recouvrement des recettes, y compris l’amélioration de la gestion administrative et financière de l’agence. Il insiste sur la publication des résultats du recensement du personnel confié à une mission de contrôle ordonnée par le ministère de tutelle.

Dans une déclaration qu’il a publiée deux jours auparavant, le même collectif exige la reconnaissance des arriérés de salaires ; la publication du rapport sur la dette de l’ANAC ; le reversement systématique des cotisations sociales ; le paiement des mutuelles et le capital décès ; le retrait du système de paiement de 28% des retraités ; le départ du directeur général de l’ANAC.

Il faut rappeler que la crise sanitaire de Covid-19, survenue depuis plus d’un an, a impacté les activités de l’Agence nationale de l’aviation civile, en raison de la baisse drastique du trafic aérien, des vols internationaux et domestiques.     

Fiacre Kombo pour Adiac

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir