Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Conférence sur le livre « Le Génocide des Laris au Congo » : vif entre les intervenants et le public

Publié le Vendredi 30 Novembre 2018
Conférence sur le livre « Le Génocide des Laris au Congo » : vif entre les intervenants et le public

Ça s’est passé à Paris, non loin du Centre Beaubourg. Organisée par le Club France Libre propos, la Conférence-antithèse sur le livre de Dominique Kounkou a généré un vif échange entre les intervenants et le public, en majorité congolais.

Il s’agissait de répondre à la thèse du livre Le Génocide des Laris au Congo.  Si l'emphase, la paraphrase et la passion ont failli l'emporter sur la fluidité et l'essentiel, le rythme en revanche a été soutenu. Aucun temps mort. Les citations ont fusé, l'histoire du Congo et la géopolitique ont été convoquées.  

Venus tout droit de Brazzaville, le journaliste Asie Dominique de Marseille et le juriste Obami Odilon ont répondu, après qu'ils ont fait chacun un exposé d'une quizaine de minutes, aux questions du public, sous la modération de Marie-Alfred Ngoma. Le politologue et géopolitologue Emmanuel Dupuy, lui, n’a pas pu assister à l’échange car appelé à une autre conférence. Mais avant de s’en aller, il a insisté sur le fait de ne pas « verser dans le jugement de valeur, mais de poser le débat là où il se trouve…  » Et de poursuivre que « l’opportunité d’un ouvrage ( Le Généocide des Laris au Congo, NDLR) alors même que le récit national congolais manque d’ouvrages collectifs, de travail introspectif, me semble ouvrir une perspective non pas conflictuelle mais en tout cas qui interroge sur la capacité de rassemblement dont a besoin le Congo ». Un point de vue repris par une participante, madame Obambi.

Non, l’on ne peut nier les violences dont ont été victimes les populations du Pool ! Mais le mot « Génocide » est ici inapproprié, selon l’enseignant à l’école nationale d’administration et de magistrature Obami Odilon. Et pour cause : la planification n’est pas avérée. « Or un génocide suppose qu’il y ait eu planification et volonté d’exterminer tout ou partie d’un groupe de populations », a-t-il ajouté.

« Les Laris ne meurent pas de mort naturelle », est dit dans le livre de Dominique Kounkou. Une phrase qui a fait bondir Asie Dominique de Marseille : « Qui peut croire en cette ineptie ? Le Lari ne tombe donc jamais malade ou ne peut être victime d’un accident ? Un peu de sérieux ! »

Une question a porté sur la valeur ajoutée des intervenants sur ce sujet. Depuis un mois, en effet, plusieurs ministres congolais, et pas des moindres, se sont exprimés sur le livre de Dominique Kounkou. Pourquoi organiser une énième conférence à Paris ? Le journaliste de Télécongo et patron du magazine Le Choc a instantanément réagi : « Je suis journaliste et j’estime que cela suffit pour justifier ma présence à Paris. En tant que tel, je dénonce tous les travers de la société, de la même manière que j’ai dénoncé la phrase de Nianga Mbouala sur l’avenir des Mbochis… »  Vu le tapage orchestré autour du livre de Dominique Kounkou, l'on oublierait l'autre livre sur le même sujet et chez le même éditeur : Chronique d'un génocide des Laris du Pool, de l'homme d'église Nsaku Kimbembé. Se dirigue-t-on au Congo vers un nouveau genre littéraire sur le mot "génocide" dont seraient victimes les Laris ?  

Les échanges se sont poursuivis durant le cocktail.

Entrecongolais.com    

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir
Commentaires

Bonsoir !
Je m’appelle DANI, je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c'était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu'au qu'au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j'en ai parlé avec une amie qui m'a donné les coordonnés d'un maitre tres puissant à qui je devais m'expliquer. Comme j'aime mon mari j'ai contacté ce maitre qui m'a promis de me le faire revenir à la maison. J'ai donc suivie ces conseils et également fait des travaux. Exactement 3 jour après mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu'il a pu me fait et bien sur on s'est réconcilié et aujourd'hui il m'a demander en mariage. Ce fut un véritable miracle dans ma vie. Alors pour tous vos problèmes je vous conseille de faire comme moi.
Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. il intervient dans beaucoup d'autre domaine c'est un grand maître
Pour cela voici ses coordonnées :
Tel/whatsapp: +229 99 02 87 52
tel: +229 99 02 87 52
Email:maitrefade@hotmail.com
https://www.voyant-medium-travaux-occultes.com/

Votre commentaire