Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Concours international de photographie : le Congolais Baudouin Mouanda reçoit le premier prix

Publié le Vendredi 2 Février 2018
Concours international de photographie : le Congolais Baudouin Mouanda reçoit le premier prix

L’ambassadeur de France en Espagne, Yves Saint-Geours, a remis les prix aux trois lauréats du concours international de photographie Alliance Française en Espagne et EFTI, édition 2017, dont le premier prix a été remporté par le photographe congolais Baudouin Mouanda.

Dans son discours, le 31 janvier, en présence de plusieurs invités, l’ambassadeur a tenu à saluer les trois lauréats pour leur performance. Yves Saint-Geours, admiratif du travail des trois photographes, a souligné le caractère international de l’édition 2017. Près d’un millier de postulants ont pu concourir à cette édition ouverte à tous les auteurs photographes professionnels du monde entier, une ouverture « à la recherche d’excellence en matière de photographie contemporaine internationale ayant pour objectif de découvrir des photographes de talent et de soutenir le développement de leurs projets photographiques », notait-on de la part des organisateurs de ce concours qui gagne, sur la programmation culturelle, une véritable référence dans le calendrier des activités photographiques en Espagne.

Pour le premier lauréat retenu, Baudouin Mouanda, satisfait de cette récompense internationale, « c’est la démonstration que la culture est une composante essentielle dans notre vivre-ensemble à travers le monde ». Outre la récompense en numéraire, le photographe congolais bénéficiera d'une bourse d’études à partir du 1er mars et jusqu’au au 30 mai. A l’issue de ce cycle, il obtiendra le titre « d’Expert universitaire en photographie professionnelle appliquée » de l'université Miguel-Hernández, à Madrid. Baudouin Mouanda a exprimé le souhait qu’un modèle de politique culturelle soit associé à une politique publique en matière d’éducation.

Eternel itinérant, le photographe partira, entre-temps, pour Ouagadougou au Burkina Faso et gardera un œil sur l’exposition de ses œuvres au théâtre de Creil, près de Paris, à partir du 5 février.

Marie Alfred Ngoma

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir
Commentaires
Votre commentaire