Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

RDC : Une option militaire est déjà en place sur le plan régional si Kabila déposait sa candidature (Bob Kabamba)

Publié le Mercredi 11 Juillet 2018
RDC : Une option militaire est déjà en place sur le plan régional si Kabila déposait sa candidature (Bob Kabamba)

Dans une interview accordée à RFI (Radio France Internationale), Bob Kabamba, professeur de Sciences politiques à l’Université de Liège, s’est exprimé sur les différents sujets d’actualité en RDC, notamment le report de la visite du secrétaire général des Nations Unies (ONU). On apprend aussi que Nikki Haley n'est pas la bienvenue à Kinshasa.

Pour Bob Kabamba, refuser de recevoir Antonio Guteress est un aveu de ne pas vouloir répondre aux questions qui fâchent la majorité présidentielle, notamment sur sa participation aux prochaines élections présidentielles, le consensus autour de la machine à voter, etc.

Répondant à la question sur la réaction de la Communauté internationale et des États-Unis à une éventuelle candidature de Joseph Kabila, Bob Kabamba indique que l’option d’une intervention militaire sur le sol congolais est déjà clairement définie pour rétablir l’ordre constitutionnel. Et de préciser : “Au niveau de l’Union Africaine il va de soi que lorsqu’il y a coup d’État ou renversement de l’ordre constitutionnel, il y a toujours une option demandant aux pays membres d’intervenir pour rétablir l’ordre constitutionnel.”

Ce chercheur sur les questions politiques de la RDC indique que d’autres options, notamment une transition sans Kabila pour l’organisation d’élections ou une révolte populaire à la suite de différents appels de la rue qui pourraient suivre une candidature de Joseph Kabila - qui n’a pas encore annoncé le nom de son dauphin - sont envisageables.

La visite de Nikki Haley à Kinshasa également annulée

Attendue à Kinshasa durant ce mois de juillet, l’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Nikki Haley, ne va plus se déplacer, selon des sources concordantes. Nikki Haley était attendue à Kinshasa dans le cadre de l’évaluation du processus électoral en cours en République démocratique du Congo. Cependant, à en croire des informations recueillies auprès des autorités congolaises, cette visite n’aura plus lieu. Aucune raison n’a été fournie.

La semaine dernière, ce sont les visites conjointes du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, et du président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki, qui ont été annulées, les autorités les ayant jugées "inopportunes”. “Nous avons pensé qu’elle était inopportune en ce moment, étant donné les urgences au pays et les tractations en cours », a déclaré Kikaya Bin Karubi, conseiller diplomatique de Joseph Kabila à Jeune Afrique.

L’Ambassadrice Haley s’est plusieurs fois attaquée aux autorités de Kinshasa depuis son passage dans le pays en octobre 2017. En janvier dernier, Mme Haley a récidivé en condamnant les violences policières du 31 décembre, qui ont fait au moins cinq morts, selon l’ONU. « Entendre des rapports de brutalité et de cruautés envers des civils innocents et des enfants dans des lieux sacrés est absolument horrifiant », avait déclaré Nikki Haley dans un communiqué diffusé neuf jours après la répression des marches de la Saint-Sylvestre, avant d'ajouter : « Le président Kabila doit rendre ses forces de sécurité responsables, respecter les droits de l’Homme de ses citoyens, et respecter son engagement de quitter le pouvoir, conformément à la Constitution congolaise, après les élections de décembre 2018. »

Avec PoliticoCD

 

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir
Commentaires

CONGOLAIS, LE CONGO A TROP SOUVENT D'UNE BAISSE COGNITIVE GÉNÉRALE PENDANT LA DICTATURE MÉDIÉVALE FRANCAFRIQUE DE SASSOU NGUESSO. CONGOLAIS, AGITONS SEULEMENT 5% DE NOS NEURONES POUR QUE SASSOU NGUESSO HORS D'ETAT DE NUIRE OU DÉGAGE ET POURQUOI FAIRE ? RÉCUPÉRER D’ABORD LA COGNITION GÉNÉRALE CONGOLAISE ET PUIS NOTRE PAYS ET ENFIN TOUT RESTAURER : LA COGNITION, L’ETAT ET SON AUTORITÉ, LE RANG DU CONGO A L’ECHELLE SOUS-RÉGIONALE ET CONTINENTALE... https://www.youtube.com/watch?v=Z5nemVbBs1U

FLASH INFO. URGENT. Makoua vient d’ être investie par quatre véhicules venus de Brazzaville 4 blancs, des véritables malabars, barbus plus que les islamistes, ne parlant pas français. Une alerte a été sonnée dans toute la ville. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2018/07/congo_un-pays-sous-occup...

Votre commentaire