Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Lutte contre la corruption : Isidore Mvouba veut traquer les « délinquants » économiques

Publié le Jeudi 1 Février 2018
Lutte contre la corruption : Isidore Mvouba veut traquer les « délinquants » économiques

Le président de l’Assemblée nationale congolaise, Isidore Mvouba, a invité la Commission Economie, Finances et Contrôle budgétaire à traquer les « délinquants » économiques » avérés. Vaste programme.

Isidore Mvouba a présidé la deuxième session ordinaire de l’Assemblée nationale, dite administrative, ce jeudi 1er février à Brazzaville, au mieux de sa forme. Sans litote ni euphémisme. Le président de l’Assemblée nationale a en effet donné mandat à la Commission Economie, Finances et Contrôle budgétaire d’interpeller les ministres de tutelle et d’ouvrir sans délai des enquêtes parlementaires, en cas de corruption avérée (Y compris, éventuellement, contre lui-même?). Car, « a-t-il poursuivi, le phénomène a gagné en ampleur au Congo avec des effets pervers et néfastes sur les finances publiques ». Et d’ajouter : « Le Congo est classé au bas de l’échelle en 2017 en ce qui concerne le marqueur de perception de la corruption de Transparency International. Notre pays occupe, en effet, le 159e rang sur 177 pays, et dans l’indice Mo Ibrahim de la gouvernance en Afrique, nous sommes classés 42e sur 54 pays », rapporte l’agence Adiac.

Isidore Mvouba a par ailleurs craint que le Congo ne soit éjecté de « l’Initiative pour la transparence dans les Industries extractives dite processus de Kimberley ». Et pour cause : « Le gouvernement a mis en œuvre quelques solutions palliatives qui se sont avérées malheureusement toutes inefficaces, à l’instar de la création des organes dédiés à ce problème comme la commission nationale de lutte contre la corruption, la concussion et la fraude ; le commissariat national aux comptes ; la Cour des comptes et les mécanismes de contrôle parlementaire de l’action gouvernementale », a-t-il expliqué.

Entrecongolais.com avec Adiac   

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir
Commentaires
Votre commentaire