Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Congo-Revue de presse : La presse congolaise met en vedette plusieurs sujets

Publié le Lundi 27 Novembre 2017
Congo-Revue de presse : La presse congolaise met en vedette plusieurs sujets

Le secteur bancaire avec la BEAC qui promet de renforcer ses mécanismes de gestion des liquidités, le Zimbawe avec le départ de Robert Mugabe, la crise libyenne et la coopération Sud-Sud avec la tenue du 27 au 28 novembre du Forum Chine-Afrique sur les investissements, sont les sujets développés par la presse congolaise ce lundi à Brazzaville.

« Secteur bancaire : la BEAC (Banque des Etats de l’Afrique centrale) renforce ses mécanismes de gestion des liquidités », titre le quotidien national ‘’Les Dépêches de Brazzaville’’ qui poursuit : « A l’occasion d’une concertation le 24 novembre à Brazzaville avec les responsables des établissements de crédit, le gouverneur de la BEAC, Abbas Mahamat Tolli, a promis de lutter contre la fuite des capitaux». 

Il a indiqué, écrit encore ce quotidien, que « la BEAC a engagé des réformes de sa politique monétaire et instauré de nouveaux instruments en matière de liquidités bancaires. » 

Pour sa part l'hebdomadaire ’’Le Patriote’’, sur le même sujet titre : « Crise financière : la BEAC n’abandonnera pas les banques commerciales congolaises » expliquant que « la crise qui secoue le Congo a naturellement affecté les banques commerciales congolaises. (….) au cours d’une rencontre entre le gouverneur de la BEAC, Abbas Toli Mahamat, et les institutions financières exerçant au Congo, le gouverneur de la BEAC a pris le ferme engagement de ne pas abandonner les banques congolaises en difficulté.

Quant à l’hebdomadaire ’’Polélé-Polélé’’ il aborde la chute du président Robert Mugabe au Zimbabwe et s’interroge avec ce titre : «Afrique : la chute de Mugabe, un dictateur de moins, à qui le tour ? 

Sur le même sujet ‘’Les Dépêches de Brazzaville’’ fait remarquer qu’ »au Zimbawbe, Emmerson Mnangagwa tourne la page Mugabe et promet de relancer l’économie du pays. » 

De leur côté les hebdomadaires ’’Sel-Piment’’ et ‘’Dépêches de Brazzaville’’ abordent la crise libyenne qui aujourd’hui se présente sous plusieurs facettes. 

‘’Sel-Piment’’ titre : « La vente des esclaves est de retour en Afrique » rapportant au passage ‘’l’indignation des Africains face à l’esclavage des migrants africains en Libye ». Le journal souligne que ce sont là « des agissements criminels et barbares qui vont à l’opposé des déclarations universelles des droits de l’homme. » 

‘’Les Dépêches de Brazzaville’’ aborde cette crise libyenne en rapportant que « le chef de l’Etat congolais, président du Comité de haut niveau de l’Union africaine (UA) sur la crise libyenne, a 
présidé le 26 novembre à Brazzaville, la réunion du Haut Conseil des tribus et villes de ce pays plongé dans une crise profonde depuis six ans. » 

Et le journal de souligner que « la délégation du haut Conseil des tribus et villes libyenne a remis un mémorandum au président Sassou N’Guesso. Tout en saluant son engagement et sa disponibilité à poursuivre sa mission de paix en Libye », ce quotidien relève que « le chef de la délégation libyenne, Ladjili Brini, met en cause les puissances étrangères (…), la France et le Qatar, d’être responsables  du chaos dans son pays. » 

Ce quotidien jette aussi un regard sur la coopération Sud-Sud et évoque la tenue à Marrakech (Maroc) du Forum Chine-Afrique sur l’investissement relayant les propos recueillis auprès de l’ambassadeur chinois au Congo, Xia Huang, qui pense que « le rendez-vous de Marrakech est une occasion importante pour les pays africains de rencontrer les investisseurs chinois déjà présents sur le continent et d’intéresser d’autres potentiels investisseurs. »

Entrecongolais.com

 

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir
Commentaires

Témoignage ! Je m’appelle Garcia, je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c'était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu'au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j'en ai parlé avec une amie qui m'a donné les coordonnés d'un Marabout CHANGO AZE à qui je devais m'expliquer. Comme j'aime beaucoup mon mari j'ai contacté cet Grand T’Homme envoyer par Dieu pour m’aider qui m'a promis de me le faire revenir à la maison. J'ai donc suivie ces conseils et également fait des rituels. Exactement 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu'il a pu me fait,et bien sure on s'est réconcilié. Ce fut un véritable miracle dans ma vie. Alors pour tous vos problèmes (ruptures amoureuses ou de divorce et L'Envoûtement Amoureux/L'entente Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation , Éloignement Rivalité/Jalousie ; Fidélité ) je vous conseille de faire comme moi. Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. Pour cela voici ses coordonnées :
Email: feticheurchango@gmail.com
Téléphone ou whasapp : +229 66 54 77 77
PS : Passez le message pour aider ceux qui sont dans le besoin

Votre commentaire