Mikiliweb | Diasporas d'ici et d'ailleurs

Congo-B-Diaspora : Nzongo Soul, l’Orient éternel

Publié le Jeudi 11 Janvier 2018
Congo-B-Diaspora : Nzongo Soul, l’Orient éternel

Roi du Walla, lauréat du prix Découvertes RFI en 1984 et co-interprète de « Noir et Blanc - un des plus grands succès de Bernard Lavilliers -, le Congolais Nzongo’Soul est passé à l’Orient éternel ce mercredi 10 janvier à Paris, à l’âge de 62 ans.

Des gémissements en cascade ! Mais aussi une espérance ! Ce mercredi avant minuit, au moment de former la Chaîne d’Union, un maillon manquait à l’appel. Sa place était inoccupée. « Hélas ! La Chaîne est rompue », a crié une voix monocorde, presque nasillarde. Nzongo Soul n’est plus ; Nzongo Soul est fini ! « Fini », cet adjectif qu’il trouvait polysémique. « C’est seulement à notre propre mort que nous sommes finis ».  « Fini »   renvoie à la finition d’un objet, d’un projet, voire à la mise en œuvre de sa  perfection  et  « Fini  »  comme mort. Ainsi l’adjectif « Fini » devient polysémique. Un seul signifié : «  Fini » et au moins 2 signifiants : « Fini » comme aboutissement  d’un projet et « Fini » comme mort.

Chez l’enfant des Plateaux des Quinze ans à Brazzaville, tout était symbole. Ne parlait-il pas de son patronyme, lequel comporte le mot « Ngo », c’est-à-dire lion ? Le lion est symbole de majesté, de force, de puissance. « Un  artiste de grand talent dévoué à son art ! Un initié Kongo ! Le déchiffreur des oracles du Ngo, mon professeur de littérature anglaise s’en est allé à Mpemba », pleure son ancien élève Roch Matingou, sur son compte Facebook.   

Durant toute sa vie, Nzongo Soul aura manié le symbole avec une aisance voluptueuse. Ou plutôt, il aura recherché le message implicite des symboles. Et, quand il s’attablait à La Jungle, il faisait face à un miroir. « Un symbole fort », répétait-il. Ce qui lui faisait comprendre que « l’autre, ce n’est que toi-même, à l’envers ». L’autre-soi est notre pire ennemi et seul l’implicite, ce qui ce qui se définit comme un contenu présent sans être formellement exprimé, le lui dévoilait. C’est en quelque sorte le message qui se dégage de Géométrie, une chanson de son album Musicosophie sorti en 2009.

Géométrie ! Comme un écho à sa quête spirituelle permanente. Cinquième art libéral, c’est en connaissance de cause que Nzongo Soul a écrit cette chanson. Géométrie : un symbole magnifique qui lui faisait passer, intérieurement, de la lune au soleil. Géométrie : un art sublimé par les Egyptiens. Auraient-ils bâti les Pyramides sans la géométrie ?

Nzongo Soul rejoint l’Orient éternel en maître d’une grande colonne d’harmonie. Sa lumière, aussi minime soit-elle, continuera d'éclairer la postérité. Accolades, maître et cher artiste !

Bedel Baouna      

Catégorie
Photos
Cliquez sur les vignettes pour agrandir
Commentaires
Votre commentaire